The Legend Of Zelda : La série mythique de jeux vidéo

Était-il possible de continuer ce blog sans consacrer un petit article à Zelda ? Non, cela aurait été complètement ridicule. C’est assez marrant d’ailleurs (enfin.. marrant marrant…pas vraiment) mais au fur et à mesure que le temps passe, j’ai envie d’écrire de plus en plus d’articles sur des tas de jeux.

Au début je voulais consacrer ce blog à toutes les nouvelles sorties et à force de faire des recherches pour vous balancer des infos croustillantes ou juste pour vous faire des petites présentations rapides, je tombe sur des vieux jeux qui ont animé ma tendre enfance et j’ai envie d’écrire dessus. Aujourd’hui, vous l’aurez compris, mon dévolu s’est jeté sur The Legend of Zelda.

Zelda comme jamais auparavant!

Évidemment, il y a tellement de jeux qui sont sortis depuis la création de la série que je vais me contenter de vous écrire un topo sur la série elle même. On verra plus tard pour les jeux en particulier (l’air de rien fidèles lecteurs, ça demande du temps tout ça).

The Legend of Zelda fait en fait référence à un total de 18 jeux vidéo. Tout a commencé en 1986 avec la toute première version, celle qui allait introduire une série aujourd’hui devenue mythique du même titre : The Legend of Zelda consacré sur la quasi seule console de l’époque : NES (mon frère a encore conservé la sienne et je peux vous dire que jouer à Zelda sur NES après avoir vécu d’autres expériences plus modernes bah… c’est poignant quoi!) en 1986.

Même si retourner en enfance en rejouant sur NES peut être une expérience qui s’apprête à la nostalgie puis à la diffusion de larmes continue, il faut avouer que cette première version a tout de suite marqué de gros points par rapports aux autres jeux.

En effet, le système de The Legend Of Zelda pouvait déjà permettre des sauvegardes directes sur le jeu (je vous rappelle que bien plus tard quand le première Playstation est sortie (1994), on avait encore besoin d’une carte mémoire extérieure pour sauvegarder ses parties!) et bénéficiait déjà d’un gameplay hyper innovant puisqu’il mêlait à la fois un mode d’action et de combat à un mode exploratoire. Je sais pas vous, mais j’en reviens toujours pas d’écrire ça avec étonnement. Aujourd’hui, si un jeu d’action fait pas ça il est mort quoi !

Bref. Le deuxième jeu, Zelda II : The Adventure of Link est sorti un an plus tard et proposait d’autres dérives à la première édition. Il faut noter tout de même une similitude marketing qui marchait super bien à l’époque : les cartouches de jeu étaient dorées et de fait, s’opposaient radicalement à la couleur grise et vulgairement poisseuse des autres jeux (Super Mario All Stars, tu resteras à jamais gravé dans mon cœur, c’est promis!). Les années 90 marquent un certain changement dans le monde du jeu vidéo puisqu’on commençait déjà à se détacher de la NES. En effet, la Super Nintendo avait fait son entrée et d’autres jeux s’y sont greffés …

… to be continued.