Avis sur le jeu : Abzû

Il est un jeu d’exploration aquatique et contemplatif se déroulant dans les profondeurs marines. Il est le premier jeu vidéo ludique du studio Giant Squid, dirigé par Matt Nava. Il suit de près les traces de Journey, également développé par les mêmes têtes, mais se démarque néanmoins sur certains points. À commencer par le décor, qui n’est pas dans le désert comme Journey mais dans les abysses de l’océan. L’avatar est de suite immergé dans la mer. Sa combinaison cache tout et seuls ses yeux sont visibles à travers le masque. On l’appelle « la nageuse » ou « la plongeuse ».

Les principes du jeu

Abzû invite les joueurs à une immersion totale, le temps qu’un voyage apparemment sans fin. Si on se réfère au nom Abzû, on peut en quelque sorte identifier le contexte. C’est un océan souterrain abritant une vaste variété d’espèces mentionné dans la mythologie mésopotamienne. Toutes les zones abritent des créatures, des espèces végétales à admirer et à examiner sur toutes les coutures dans le but d’identifier le nom de chacune et de les suivre dans leurs ballets aquatiques. Il faut collecter des fossiles et des petites sentinelles robotiques pour pouvoir débloquer l’accès à la section suivante. Mais au final, ce sont les promenades elles-mêmes qui sont passionnantes.

Le déplacement standard, la diffusion d’un simple signal pour interagir avec le monde qui vous entoure et la possibilité d’agripper la faune pour nager avec elle sont les commandes proposées. Il y a une option méditation permettant de suivre les formes de vie, leurs habitudes et leurs comportements sans rien faire de plus. Attention, une manette Xbox sera indispensable, car il est impossible de jouer avec le clavier.

ps4-abzu

Les effets visuels

Sont tous simplement renversants. Techniquement et artistiquement parlant, le jeu est beau et émerveille les yeux. On a sous les yeux un magnifique spectacle : le monde maritime avec des centaines de poissons, coraux, plantes… de toutes les espèces et de toutes les couleurs, en parfaite harmonie. On constate l’omniprésence de la poésie. Les noms apparaissent en bas de l’écran lorsqu’on progresse dans le jeu.

Il n’y a pas que les effets visuels qui nous scotchent, la musique joue aussi un rôle magique. La bande sonore est féerique, mélange de violons, de pianos, de cœurs selon l’ambiance choisie. Elle nous accompagne dans cette aventure d’exploration, garantissant une expérience de jeu grandiose.

Le gameplay d’Abzû

En somme, le gameplay est assez simple, mais réserve un voyage passionnant. Au fur et à mesure que l’on avance dans le jeu, il vous faut activer les éléments de décors en émettant une sorte de sons.  L’histoire est peut-être celle d’une plongeuse, explorant les fonds marins pour découvrir quelques mystères enfouis et trouver le bout du tunnel, sans interaction ni obstacle, mais jouer à Abzû est comme un plongeon dans un univers aquatique féerique que l’on ne se lasse pas d’apprécier. Les plongeurs en herbe ou vétérans seront à coup sûr conquis.

Abzû-Presentation